RADIO-CANADA - JEUDI 26 JUIN, 2014 - REPORTAGE + VIDEOCLIP - La Cour suprême a rendu un jugement sans précédent vendredi en accordant pour la première fois un titre ancestral autochtone sur un territoire. Les six bandes de la Première Nation britanno-colombienne Tsilhqot'in, forte d'environ 3000 personnes, obtiennent ainsi le droit de gérer un territoire de plus de 1750 kilomètres carrés, situé près de Williams Lake et Alexis Creek, de manière proactive.

RADIO-CANADA - JEUDI 26 JUIN, 2014 - REPORTAGE + VIDEOCLIP - La Cour suprême a rendu un jugement sans précédent vendredi en accordant pour la première fois un titre ancestral autochtone sur un territoire. Les six bandes de la Première Nation britanno-colombienne Tsilhqot'in, forte d'environ 3000 personnes, obtiennent ainsi le droit de gérer un territoire de plus de 1750 kilomètres carrés, situé près de Williams Lake et Alexis Creek, de manière proactive.

Clip (1:47 min.) de la campagne Zéro Déforestation.

Voir le site WEB ICI

Le Point Zéro est le point le plus éloigné du front de colonisation en Amazonie équatorienne. Les spécialistes estiment que le jour où les compagnies pétrolières et les exploitations forestières atteindront ce point, il ne restera plus rien des forêts primaires en Haute-Amazonie. Là, vivent les Shiwiar, plus connus sous le nom de Jivaro… Ils ont décidé de lutter pour préserver leur territoire et leur mode de vie dans la forêt. Mais la menace est présente… Dans les dix prochaines années, le gouvernement équatorien prévoit l’exploitation du pétrole dans la région par les multinationales !

(JOURNAL DE MONTRÉAL  - 20 aoüt, 2014 - video + article + photos) Bien que classée réserve faunique, la forêt de La Vérendrye est coupée parcelle par parcelle à un rythme de 2000 arbres par jour. La communauté algonquine qui y vit est devant la justice pour stopper l’industrie forestière. Une victoire serait une première au Québec.

(JOURNAL DE MONTRÉAL  - 20 aoüt, 2014 - video + article + photos) Bien que classée réserve faunique, la forêt de La Vérendrye est coupée parcelle par parcelle à un rythme de 2000 arbres par jour. La communauté algonquine qui y vit est devant la justice pour stopper l’industrie forestière. Une victoire serait une première au Québec.


ressource - Office National du film du canada:  les traditions spirituelles autochtones - Pdf ici:

ressource - Office National du film du canada: 

les traditions spirituelles autochtones - Pdf ici:


SUJET # 1: Environnement

LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT LA CONTRIBUTION ACTUELLE DES PEUPLES AUTOCHTONES

En luttant contre la pollution et la destruction de nos terres et rivières, les peuples autochtones du Canada jouent un rôle manifeste dans la protection de l’environnement. Lorsqu’ils prennent position pour sauvegarder leurs territoires, ils le font souvent pour le bien-être même de ces territoires, ce qui profite à tous les êtres vivants.

Les peuples autochtones du Canada ont remporté plusieurs causes reliées à la protection de l’environnement. Des groupes environnementaux à travers le pays se joignent aux peuples autochtones pour protéger l’environnement. Lorsqu’il s’agit des valeurs rattachées aux terres, aux rivières, à la faune, ainsi qu’à tous les êtres vivants, la vision du monde des autochtones diffère de celle de monde occidental. Et cette différence dans les valeurs que prônent les peuples autochtones peut apporter une contribution majeure au monde en général ainsi qu’au Canada en particulier, car notre pays est surtout constitué de ressources naturelles. Les scientifiques autochtones et les gardiens du savoir traditionnel ont beaucoup à apporter dans la lutte que mène le Canada contre la pollution, les changements climatiques et la préservation de l’ensemble de notre territoire, et ainsi en assurer la survie pour les prochaines 10 000 années. Les peuples autochtones suivent des pratiques sophistiquées visant à protéger la faune, les terres, les rivières et les sources de nourriture contre toute destruction depuis plus de 12 000 ans. Ce sont des experts sur la manière de vivre en harmonie avec l’environnement et ils peuvent aider le Canada à innover et progresser considérablement dans ce domaine.

 

Choisissez, pour votre présentation, parmi les suivants :

  •  La vision du monde des autochtones par rapport à l’environnement
  • La contribution des peuples autochtones au bien-être de l’environnement : choisissez un/des exemples de protection de nos terres et rivières    
  • Soulignez l’apport d’un porte-parole autochtone de l’environnement