Faites la rencontre d’une personne autochtone et tirez des enseignements

Cette unité en ligne a été conçue pour améliorer vos connaissances en ce qui a trait à la culture autochtone. Nous espérons que cette unité vous aura permis, par l’entremise d’une sensibilisation accrue et d’une compréhension mutuelle, de jeter un pont facilitant les relations d’apprentissages avec les peuples, les nations et les organisations autochtones de votre région et d’ailleurs au pays. Mais il va de soi que des ouvrages ou des ressources offertes en ligne ne peuvent pas remplacer l’importance d’être en contact direct avec les peuples autochtones de votre communauté. Aussi, suite à l’achèvement de cette unité que nous considérons fondamentale, nous vous invitons à entreprendre ce que nous estimons être l’étape logique suivante : entrer en contact avec les peuples autochtones de votre localité. Mieux encore : consacrer du temps à une personne autochtone avec l’intention d’écouter et d’apprendre

 

Questionnaire final

L’obtention d’une note de 65% génère un certificat d’accomplissement qui vous sera expédié par courriel dans un délai de 30 jours ouvrables.

 

…et votre prochain breuvage pourrait être gratuit !


Souhaitez-vous approfondir vos connaissances au sujet de la réconciliation?

Cliquer sur le bouton Suppléments pédagogiques en tout temps pour accéder à des suppléments vidéos, des documentaires  ainsi que des fichiers de lecture en format PDF. Cet hyperlien est également accessible en cliquant sur le bouton Aperçu de l’unité.



Félicitations pour avoir completé l’unité!

 
FNUniv_Image.jpg

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances au sujet de la réconciliation, vous pouvez entreprendre un Certificat en études sur la réconciliation à l’Université des Premières Nations du Canada. Ce certificat, constitué de 6 cours totalisant 18 crédits, a été conçu dans la foulée des Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. Le programme du certificat est axé sur la reconnaissance d’une histoire commune entre les populations autochtones et non-autochtones, ainsi que sur la nécessité de promouvoir un processus de guérison tout en faisant preuve d’équité et de respect vis-à-vis des valeurs et des cultures autochtones dans la société canadienne.